Né au Havre en 1946.

Après un séjour à Munich, il décide de s’installer en France.
Il expose par ailleurs à l’étranger. Allemagne, Suisse, USA, Qatar, Japon.
Originaire d’une région où la mer est omniprésente, c’est en réalité le sud méditerranéen qui reste sa source éternelle d’inspiration et de lumière. Lumières et ombres, dans une palette allant de l’ambre au cramoisi , décrivent des formes qui structurent son espace. Personnages masculins ou féminins évoluent dans des lieux japonisants à l’esthétique des années 50 et semblent souvent s’abandonner dans la contemplation… Japonisants aussi les bouquets décomposés, éclatés, souvent traités en triptyque opposant les teintes claires aux foncées . L’Univers de C. DALIBERT au delà des couleurs est extrêmement solaire, poétique et feutré.